• Ocon redonne son soutien au Grand Prix de France

    Il y a 21 jours - Par Motors Inside

    On le sait, le Grand Prix de France fait partie de la liste des rendez-vous menacés au calendrier de la Formule 1. Au même titre que Spa-Francorchamps ou Monaco, Le Castellet n'est pas assuré d'avoir sa place après la saison 2022, son contrat expirant à la fin de cette année.
    Des discussions ont donc lieu pour savoir si la catégorie reine du sport automobile continuera de se rendre dans le sud de la France après l'édition de juillet prochain. Pour Esteban Ocon, la France fait évidemment partie des courses qu'il faut garder au calendrier. Le Français donne des nouvelles sur l'avancée des...
    Lire la suite ...