• Julien Simon-Chautemps surpris du peu d'améliorations apportées par Mercedes

    Il y a 27 jours - Par Motors Inside

    Cette saison, les écuries doivent faire face à de toutes nouvelles règlementations. Si la plupart d'entre elles ont été surprises avec les effets secondaires de l'effet de sol, la plus grande difficulté réside très certainement dans le plafond budgétaire en vigueur.
    En effet, chaque étape doit être considérée dans les moindres détails et chaque pièce choisie avec précaution. Pour Julien Simon-Chautemps, ancien ingénieur Alfa Romeo, ce budget est d'autant plus difficile à gérer pour les grandes équipes telles que Mercedes. N'étant pas habituées à devoir limiter leur budget, le casse-tête...
    Lire la suite ...