• Linas-Montlhéry : le temple

    Il y a 4 jours - Par Auto Cult

    Depuis des années, la Grande-Bretagne avait Brooklands, les Etats-Unis avaient Indianapolis. L'Allemagne venait d'ouvrir l'Avus et l'Italie découvrait Monza. La France était en retard dans la construction d'un autodrome moderne. Heureusement, Alexandre Lamblin était là. Alexandre Lamblin est industriel et homme de presse. En 1924, il décide d'assumer seul - avec sa fortune personnelle - la création d'une « cité de l'automobile et du sport ». Il achète 650 hectares, deux châteaux et deux fermes sur la commune de Linas, à l'ombre de la tour de Montlhéry. Paul Bablot avait bien donné...
    Lire la suite ...