• Le recours de Ghosn contre la prolongation de sa détention rejeté

    Il y a 3 mois - Par Le Monde

    Soupçonné de malversations financières, l'ancien patron de Nissan a de nouveau été arrêté le 4 avril, moins d'un mois après sa libération sous caution.
    Lire la suite ...